Les femmes homosexuelles plus malades

Avr 9 • Lesbiennes et gays • 2576 Views • Aucun commentaire sur Les femmes homosexuelles plus malades

Les femmes homosexuelles plus maladesDes chercheurs pré­ten­dent que les homo­sex­uels de sexe féminin, sont plus dis­posées aux mal­adies de longue durée et trou­bles psy­chiques que les hétérosexuelles.

C’est que la plu­part des gays et des les­bi­ennes, surtout à l’âge avancé, sont oblig­és de vivre seul, même aux Etats-Unis, où les minorités sex­uelles est assez faible.

Selon les sta­tis­tiques, seule­ment en Cal­i­fornie, la moitié des gays entre 50 et  70 ans vivent seuls, en com­para­i­son avec 13,4 % des per­son­nes à ori­en­ta­tion tradionnelle.

La sit­u­a­tion des femmes est plus avan­tageuse, en effet, les les­bi­ennes d’âge mûr vivent avec la parte­naire ou bien avec les mem­bres de leur famille. Cepen­dant la soli­tude touche une femmes sur qua­tre, tan­dis que les hétéro­sex­uelles restent seules dans 20% des cas.

Le rôle prin­ci­pal dans l’évo­lu­tion des mal­adies telles que le dia­bète, l’hy­per­ten­sion, les trou­bles nerveux, joue par l’ab­sence du sou­tien des proches dans les sit­u­a­tions de crise.

En out­re, être une femme homo­sex­uelle ou bisex­uelle et rester sans parte­naire à l’âge avancé anticipe le vieillissement.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »