Hongrie : virginité aux enchères

Oct 7 • Conseils hommes femmes au lit • 2704 Views • Aucun commentaire sur Hongrie : virginité aux enchères

La chaîne hon­groise Tabu TV, qui a ouvert l’encan de la vir­ginité d’une écol­ière de 17 ans, est soupçon­née de prox­énétisme indi­rect. La chaîne risque d’être accusée d’infraction à la lég­is­la­tion du pays.

La vente aux enchères de la vir­ginité d’une jeune hon­groise a com­mencé en août. Avant de met­tre en vente sa vir­ginité à la télé, la jeune fille a par­ticipé au encan sur Ebay, mais elle a fer­mé la vente car elle a reçu une propo­si­tion en mariage de la part d’un Britannique.

La jeune fille (elle se présente comme Miss Print­emps) a avoué qu’elle ne cherche pas un mari, elle veut recevoir de l’argent grâce à la vente de sa vir­ginité. Selon la Hon­groise, elle et sa famille ont besoin d’argent pour s’acquitter des dettes.

Après avoir retiré son lot de la vente aux enchères en ligne Ebay, Tabu TV lui a offert le ter­rain de vente. Actuelle­ment, la somme des mis­es atteint 19 mil­lions de forints hon­grois (près de 70 000€), en même temps le Bri­tan­nique qui la demandait en mariage lui pro­po­sait 100 000 livres sterling.

La chaîne Tabu TV risque d’être accusée de prox­énétisme. Néan­moins, le présen­ta­teur du show qui a organ­isé la vente de la vir­ginité de Miss Print­emps, Mate Mok­ka a annon­cé qu’il ne pen­sait pas avoir  trans­gresseur de la loi. ¨Je ne suis pas prox­énète. Oui, je sais que la propo­si­tion des ser­vices sex­uels de la part de la fille est une trans­gres­sion de la loi, mais elle sera sévère­ment punie en payant une amande de 100 000 de forints hon­grois¨, a com­men­té le présentateur.

La jeune fille elle-même n’a pas don­né suite à ces accusations.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »