Pas de photo érotique et de pornorgaphie sur les Google Glass

Juin 24 • Conseils hommes femmes au lit • 3687 Views • Aucun commentaire sur Pas de photo érotique et de pornorgaphie sur les Google Glass

Pas de photos érotiques et de pornorgaphie sur les Google Glass

La société Google a inter­dit aux développeurs de créer des appli­ca­tions pornographiques pour les lunettes Glass, écrit Tech­Hive. Cette défense est mise à jour dans Les Règles sur le site offi­ciel Google.

« Le soft­ware pour les Google Glass n’autorise pas des con­tenus com­por­tant des scènes de nudité, des dessins d’actes sex­uels, ou du con­tenu sex­uelle­ment explicite ».

Google insiste d’autre part sur un point : il y promet « une tolérance zéro à l’encontre de la pédo­pornogra­phie, à la pro­pa­gande de la vio­lence et du chan­tage, à la pro­mo­tion des jeux d’hasard ».

La vio­la­tion des règles peut aboutir à l’élimination du pro­gramme en ques­tion et à l’interdiction à la pub­li­ca­tion suiv­ante des appli­ca­tions, aus­si bien que le compte du développeur risque d’être ban­ni, souligne Google.

Actuelle­ment les règles sont vio­lées au moins par une appli­ca­tion pour les Glass. Il s’agit du pro­gramme Tits and Glass, lancé par la société MiKan­di. L’application affiche des pho­tos éro­tiques à l’écran des lunettes.

Tits and Glass a été lancé lun­di, le 3 juin, le point de l’interdiction du con­tenu « adulte » a apparu dans les règles same­di, le 1 juin. MiKan­di a annon­cé que la société Google était au courant du développe­ment du pro­gramme, néan­moins, elle n’a pas infor­mé les développeurs du change­ment de sa politique.

Les développeurs Tits and Glass ont promis de mod­i­fi­er l’application pour que le pro­gramme cor­re­sponde aux exi­gences de Google.

Les pro­gram­meurs MiKan­di ont annon­cé que les pre­miers 24 heures après l’apparition de Tits and Glass 10 000 util­isa­teurs ont vis­ité le site du pro­gramme. Le pro­gramme a été appliqué par quelques dizaines de pro­prié­taires des Google Glass.

Les Google Glass représen­tent un petit ordi­na­teur portable à la base Android. Les lunettes sont dotées d’un écran de visu­al­i­sa­tion, placé en face de l’oeil droit. A présent Google a lancé la vari­ante d’essai des lunettes qui coûte 1 150€ et n’est acces­si­ble qu’à un groupe lim­ité d’utilisateurs.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »