Le point G n’existe pas

Mar 2 • Femme libertine • 1377 Views • Aucun commentaire sur Le point G n’existe pas

Le point G n'existe pasLa zone érogène féminine n’existe pas… Les gynécologues de l’Université d’Oxford affirment que c’est une zone imperceptible qui n’est pas déterminée par rapport au placement anatomique, mais par la sensibilité de chaque femme ce qui donne les résultats douteux.

Les experts de l’Institut de Miami, Floride, estiment à leur tour que les premières données sur le point G ont été pour la première fois reçues il y a plus de 3000 ans.

Le docteur Randy Fink essaie d’expliquer les contradictions apparues. C’est que tout organe peut être palpé, vu lors d’une autopsie ou opération chirurgicale, mais ce n’est pas le cas du point G, d’autant plus que plusieurs femmes ne peuvent même pas le découvrir. Selon un autre spécialiste, Johnny Brat, la zone sensible représente un réseau de nerfs, concentrés sur une petite partie de la paroi vaginale qui s’active seulement à la venue de l’orgasme. Les preuves physiques de l’endroit concret d’excitation chez les femmes ne sont pas trouvées.

La plupart des sexologues s’orientent vers les sensations subjectives de femmes. Avec cela certaines femmes éprouvent un grand plaisir de la stimulation de l’endroit censé être celui du point G, tandis que d’autres n’ont pas de réaction. Il y a même les femmes qui éprouvent de la douleur si cette zone est touchée.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »