Le sexe agressif libère des rancunes

Oct 1 • Histoires libertines • 3603 Views • Aucun commentaire sur Le sexe agressif libère des rancunes

Les ran­cunes pro­longées sont dan­gereuses non seule­ment pour la men­tal­ité et l’énergétique de la per­son­ne, elles nuisent égale­ment à sa san­té. En se rap­pelant les anci­ennes ran­cunes, la per­son­ne perd son énergie vitale. Du point de vue psy­chologique, les ran­cunes entraî­nent des com­plex­es et des névros­es. Les mal­adies neurasthéniques provo­quent des gas­trites, des ulcères, des hernies et d’autres maladies.

Il existe une opin­ion selon laque­lle le sexe agres­sif aide à oubli­er les ran­cunes. L’influence de la colère et de l’excitation sex­uelle sur une per­son­ne est com­pa­ra­ble. Dans les deux cas, l’organisme pro­duit de l’adrénaline. Donc, il faut s’en débar­rass­er à l’aide d’un sen­ti­ment encore plus fort – le sexe agressif.

Quels sont les avan­tages du sexe agres­sif après une dis­pute ? Les prélim­i­naires sont super­flus, la querelle a déjà joué ce rôle. Ce type de sexe enlève par­faite­ment tous les tabous et les com­plex­es. Les parte­naires, et par la suite le sexe lui-même, devi­en­nent égo­cen­triques, le con­tente­ment est max­i­mal. Le sexe agres­sif fait naître l’élément de com­péti­tion : les parte­naires, essayant de se sur­pass­er l’un l’autre, éprou­vent de nou­velles sensations.

Il ne faut pas oubli­er les pré­cau­tions. Le sexe doit avoir lieu quand la querelle est ter­minée. Il ne faut pas franchir les fron­tières et hum­i­li­er son partenaire.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »