La sérotonine contrôle nos passions

Avr 20 • Histoires libertines • 2913 Views • Aucun commentaire sur La sérotonine contrôle nos passions

La sérotonine contrôle nos passionsLes pro­fesseurs de l’u­ni­ver­sité d’Ox­ford (Grande Bre­tagne) prou­vent que la séro­to­nine régi­rait la per­cep­tion de la pas­sion entre les personnes.
Au cours des recherch­es 2 groupes ont été réal­isés. Les mem­bres du pre­mier ont bu une bois­son avec des amino-acides ce qui a changé la con­cen­tra­tion du tryp­to­phanne dans leur sang (le tryp­to­phanne prend part dans la syn­thèse de la séro­to­nine). Puis les deux groupes ont dû décrire les rela­tions qui exis­taient entre des per­son­nes sur les pho­tos montrées.

La dif­férence dans les expli­ca­tions reflé­tait les change­ments de l’ac­tion de la séro­to­nine chez les per­son­nes inter­rogées. Ain­si,  celles avec la séro­to­nine réduite don­naient des com­men­taires moins pas­sion­nés et moins roman­tiques, tan­dis que ceux qui avatit bu du tryp­to­phanne trou­vaient les mêmes pho­tos plus érotiques.

Cette décou­verte des sci­en­tifiques d’Ox­ford souligne encore une fois le fait que nos rela­tions avec les autres sont for­mées sous l’in­flu­ence de proces­sus incon­scients que nous ne pou­vons pas con­trôler. Le rôle de la séro­to­nine est très impor­tant car les unions intimes nous pro­tè­gent des trou­bles psy­chologiques et stim­u­lent la guéri­son en cas de mal­adie. Cepen­dant l’in­verse est juste aus­si : le dis­fonc­tion­nement des rela­tions men­ace les plus vul­nérables aux affec­tions psychiatriques.

La pos­si­bil­ité d’in­flu­encer les sen­sa­tions par des moyens chim­iques, en aug­men­tant la con­cen­tra­tion de séro­to­nine, peut jouer un rôle cru­cial dans le traîte­ment des malades. Toute­fois, l’ap­pari­tion de médica­ments capa­bles de gér­er les rela­tions humaines reste à l’étude.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »