Les photos de Berlusconi nu au centre du scandale libertin

Fév 9 • Célébrités libertines • 3356 Views • Aucun commentaire sur Les photos de Berlusconi nu au centre du scandale libertin

1-italian-pm-berlusconi-speaks-to-a-meeting-of-confesercenti-in-rome_274Les jour­nal­istes ital­iens vien­nent d’ap­pren­dre l’ex­is­tence de pho­tos où Sil­vio Berlus­coni appa­raît nu en com­pag­nie de prostituées.

The Tele­graph bri­tan­nique créer le scoop le 7 févri­er, les médias sont en chas­se pour avoir ces pho­tos et promet­tent à par­tir un mil­lion d’eu­ros pour chaque cliché !

Selon les tabloïds ital­iens, Berlus­coni nu a été pho­tographié par une des invitées de ses soirées régulières que le pre­mier min­istre organ­ise dans sa vil­la.  Les juges d’in­struc­tion ont fouil­lé dans les apparte­ments de quelques amantes poten­tielles de Berlus­coni et saisi les ordi­na­teurs et les télé­phones porta­bles pou­vant con­tenir les pho­tos provo­ca­tri­ces de l’homme poli­tique qui a 72 ans.

En même temps les avo­cats de Berlus­coni ont adressé une plainte offi­cielle dans les organes d’en­quête en deman­dant d’as­sur­er la con­fi­den­tial­ité des pho­tos com­pro­met­tantes si elles exis­tent. Les juristes du Pre­mier Min­istre ont souligné que dans le cas de la pub­li­ca­tion de ces pho­tos elles devraient être con­sid­érées comme pho­tomon­tage et imitation.

Un autre scan­dale sex­uel autour de Sil­vio Berlus­coni traîne depuis mi-jan­vi­er 2011 :  il est accusé de pros­ti­tu­tion de mineurs. Notam­ment, il est soupçon­né d’avoir une affaire d’or­dre sex­uel avec une danseuse maro­cai­ine Kari­ma El Mahroug qui avait 17 ans au moment des faits.

La fille venait sou­vent aux soirées d’a­gré­ment à la vil­la du pre­mier min­istre. Selon quelques infos, Berlus­coni aurait eu des rap­ports sex­uels avec elle alors qu’elle était encore mineure. De plus, le pre­mier min­istre risque d’être accusé d’avoir util­isé ses pou­voirs et de les avoir détourné. En effet, celui-ci aurait fait pres­sion sur les policiers qui auraient arrêté la Maro­caine pour : absence de documents.

A not­er que la danseuse elle-même avait volon­tier racon­té ses rela­tions avec le pre­mier min­istre en ajoutant qu’ils n’avaient rien fait d’illigitime.

Berlus­coni col­lec­tionne les sexe-scan­dales. En mai 2009 une autre fille mineure la mod­èle Noe­mi Letizia a été con­sid­érée comme son amante. L’his­toire n’a pas eu de suite.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »