Monica Bellucci pour le magazine « Paris Match »

Août 19 • Célébrités libertines • 1810 Views • Aucun commentaire sur Monica Bellucci pour le magazine « Paris Match »

L’actrice est devenue l’héroïne du dernier numéro du magazine « Paris Match ». Dans son interview Monica a parlé de ses relations avec son mari et de sa dernière grossesse.

Monica a surpris plusieurs fois ses admirateurs par ses regards progressistes sur la vie conjugale. Il n’y a pas longtemps, l’actrice a avoué que la fidélité de son mari ne lui est pas trop importante. Elle apprécie plutôt le respect et le dévouement.

Lors de la conversation avec « Paris Match » Bellucci a avoué qu’elle ne reconnaît pas le rationalisme dans les relations : « Tout dépend des instincts. Aucun rationalisme, seulement les émotions. Vous aimez ou vous n’aimez pas ».

Monica est persuadée que l’amour n’a ni règles, ni schémas qui permettraient de construire des relations « correctes » entre les partenaires.

On ne peut pas penser : « Bien, nous avons deux enfants, nous sommes mariés depuis 16 ans. Ce serait bien de continuer de la sorte, qu’est-ce que je pourrais faire pour cela ? » – dit l’actrice. « Je ne crois pas que le couple doive travailler sur les relations de temps en temps. Exemple, je m’en occupe chaque jour. Il est possible qu’un jour nos relations soient terminées, lui ou moi, nous allons comprendre que nous avons besoin de quelque chose d’autre. Mais pour le moment, tout va bien ».

Bellucci a confié qu’elle était incroyablement émue, quand elle a appris qu’elle attendait son deuxième enfant (sa fille Léonie est née le 21 mai 2010). Selon Monica, elle et son mari Vincent Cassel, ne voulaient se restreindre à un seul enfant, mais la nouvelle de sa grossesse était encourageante bien qu’elle soit inattendue.

« Je ne pensais pas avoir encore un enfant, puisque je me suis consacrée complètement à Deva. Je voulais me réjouir de chaque moment de sa vie. Alors, peu à peu, nous avons commencer à penser à un autre enfant.

Je donnais le sein à Deva depuis neuf mois. Mais, ayant accouchée de Léonie je n’ai pas pu m’arrêter – je ne vais pas la sevrer avant un an ».

Dans l’édition de « Paris Match » la belle italienne semblait sensuelle, féminine et très attirante, comme d’habitude.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »