Théorie sexuelle vue par les Chinois

Mar 12 • Techniques sexuelles • 1132 Views • Aucun commentaire sur Théorie sexuelle vue par les Chinois

Chinois anciens ont leur théorie sur la sexualitéLes Chinois anciens ont leur théorie sur la sexualité. Il paraît qu’elle est correcte car ils se reproduisent activement !

Pour simplifier,  l’idée réside dans le fait qu’il n’y a pas d’énergie sexuelle particulière, mais qu’il existe une énergie en général qui est répandue dans le monde et qui circule dans notre corps. Dans ce contexte l’homme a deux buts :  s’approvisionner d’une quantité d’énergie suffisante et de la distribuer comme il faut en la transférant à chaque moment là où elle est le plus utile.

Le déficit ou le déséquilibre de l’énergie peut être corrigé si des changements dans le mode de vie sont apportés. Ainsi, l’alimentation doit différer en fonction de la saison et du temps. Par un temps froid la nourriture doit être plus dense, épicée et chaude, le repos plus long et la consommation d’énergie modérée.

Il y a des recommandations pour le printemps, l’été et l’automne. Les gens qui ne respectent pas ces règles, attirent des maladies liées avec la disbalance de l’énergie (les troubles sexuels compris). Par contre ceux qui les respectent, sont sains, vivent longtemps et ont des enfants forts. C’est une base. Plus loin, avec une quantité suffisante de l’énergie, vous pourrez la distribuer comme vous voulez. Si vous ne contrôlez pas son déplacement, elle peut s’arrêter et causer des problèmes.

Pour faire revenir l’énergie sexuelle et les désirs, il faut savoir se détendre et aiguiller l’attention sur le corps. Le bain et le massage, la gymnastique et toute activité qui agit sur le corps y contribuent. Même si vous changez pour un vêtement commode à la maison, prenez une position confortable, vous vous débarrassez ainsi de la pression et laisserez l’énergie couler dans la bonne direction.

Le jeu et le touché sont plus efficaces. Touchez l’un l’autre et jouez sans but précis, quand vous faites le ménage ou que vous vous reposez. Ces touchers « chargent les batteries » et vous rendent plus sexuel/lle. Dans les cas extrêmes, les Chinois conseillent de chauffer les zones érogènes. Pour cela assurez-vous qu’elles ont un manque d’énergie.  Touchez votre ventre un peu plus haut et un peu plus bas que le nombril. Si le point haut est plus chaud que le point bas, il faut chauffer.

Un autre mode pour voir cela touchez la partie interne des genoux, là où ils se croisent. Si cet endroit est plus froid que la partie interne des cuisses, cela signale aussi le manque d’énergie. Vous pouvez la compenser en chauffant le dos au niveau de la taille, un peu plus à droite et à gauche que la colonne vertébrale, à l’aide d’une écharpe en laine ou d’une chaufferette.

Les produits que nous mangeons influent aussi sur la sexualité. La nourriture qui augmente l’humidité et la lourdeur : produits laitiers, pâtes alimentaires, plats sucrés et gras, étouffent le feu de désir. Pour « réchauffer » l’organisme, il faut passer aux fruits, légumes, herbes, produits protéinés, fêves, viande, poisson.  Il est recommandé aussi d’utiliser (avec modération) des épices. Pour l’équilibre combiner dans l’alimentation les produits qui sèchent et qui humidifient.

Pour stimuler l’énergie, il y a un exercice. Froissez énergiquement les mains une contre l’autre, chauffez-les comme il faut, mettez-les sur les reins, un peu plus bas que la taille. Mettez les jambes large comme les épaules, pliez un peu les genoux. Sans bouger le haut du corps, tournez lentement la partie basse : 10 fois dans le sens des aiguilles d’une montre, 10 fois dans le sens rétrograde.  Respirez profondément et également. Tous vos efforts seront bientôt récompensés. L’harmonie reviendra dans les relations, la passion aussi, vous allez sentir le deuxième souffle sexuel et un autre goût de relations.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »