Nature de la sexualité chez femmes et hommes

Déc 7 • Femme libertine • 1458 Views • Aucun commentaire sur Nature de la sexualité chez femmes et hommes

Nature de la sexualité chez femmes et hommesQuelles caractéristiques doit avoir un homme ou une femme pour être attirant/e et sexuel/le?

Les nouvelles recherchent le disent : les femmes aussi bien que les hommes se guident par des instincts anciens dans le choix de leur partenaire, et c’est la stratégie de la nature. La beauté et la symétrie sont les signes d’une bonne santé, fécondité et force. Ce planning génétique est toujours en vigueur. Les nouvelles recherches montrent dans quelle mesure l’héritage humain influe sur le choix du partenaire. Nous tous recherchons inconsciemment le partenaire le plus attractif avec les meilleurs gènes.

Les hommes lors de l’évolution apprennent à définir les possibilités biologiques de la femme, par exemple, la proportion du volume des cuisses à celui de la taille. Dans le cas optimal cela fait 1:0,7, comme chez Jennifer Loppez, par exemple. Et cette grandeur reste constante indépendamment de la mode et de l’avis social. On connaît aussi que le beau visage d’une femme promet aux hommes une perpétuation réussie.

Les hommes préfèrent se marier avec des femmes en moyenne de 24,8 ans, à l’apogée de leur fécondité. Le biologue David Bass de l’Université du Texas aboutit dans ses recherches à la conclusion que les hommes donnent la préférence aux femmes qui sont plus jeunes, en moyenne, de 3,5 ans.  C’est aussi l’héritage des temps pré-historiques. Les hommes ont atteint les plus grands succès dans la chasse à l’âge de 30 ans, avec cela la fécondité de femme a commencé à baisser après 25 ans.

Les rechercheurs britanniques dévoilent que les hommes préfèrent un visage moyen, symétrique, et pas les traits originaux ou particuliers. Les femmes avec les signes manifestes de féminité sont considérées comme plus belles. C’est l’oestrogène qui ajoute à la sexualité. Alors, la beauté ce n’est pas un excès de nature, mais un signe biologique de fécondité.

Chez les hommes, les traits du visage sont définis par la testostérone. Contrairement à l’oestrogène,  elle contribue au développement du tissu osseux: la mâchoire devient anguleuse, le menton est bien formé, les yeux sont petits car la bosse frontale s’agrandit. Les sourcils sont plus denses, les lèvres plus fines. Alors, le visage du type « Schwarzenegger » symbolise les bons gènes.

Il y a de bonnes nouvelles pour les autres types aussi: les psychologues britanniques concluent que les femmes aimentdavantage les visages mélangés à la Brad Pitt.

C’est la question de l’autodéfense intuitive. Les hommes avec le haut niveau de testostérone s’adonnent plus souvent aux histoires extraconjugales, et ne sont pas très bons comme pères et maris, contrairement aux hommes avec le visage plus féminin.

Pourtant, l’ovulation change les préférences :  pendant sa période de fécondation, la femme préfère plutôt le type de gènes d’un macho.

L’apparence c’est notre carte de visite. Même si avec le temps l’aspect extérieur devient moins important que le caractère.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »