Vie harmonieuse et hormones

Mar 31 • Histoires libertines • 1039 Views • Aucun commentaire sur Vie harmonieuse et hormones

Vie harmonieuse et hormones
Libertins et libertines, nous sommes tous différents. Nous avons les mêmes hormones mais il en a qui prédomine et c’est ce qui nous influencerait considérablement !
La scientifique américaine  Helen Fisher prétend connaitre le secret de l’alchimie amoureuse. Elle sait pourquoi les relations peuvent être douloureuses et passagères ou devenir harmonieuses et prolongées.

Il paraît que ce sont les hormones dominantes qui dirigent la vie privée des deux partenaires.

Si l’hormone principale est dopamine, la personne aspire toujours aux nouveautés dans les relations. Fisher a nommé ce genre des « chercheurs ».

Si c’est la sérotonine qui prédomine, la personne est toujours plus calme et fidèle. Ce type est appelé « constructeur ».

Le niveau élevé de la testostérone caractérise les « dirigeants ». Les représentants de ce groupe sont décisifs et exigeants. Ils préfèrent trancher et ont un esprit stratégique.

Les gens chez qui l’estrogène domine sont très créateurs et sensibles. Leur aptitude verbale est bien développée. Ces personnes sont appelées « diplomates ».

Fisher est persuadée que la durée des relations dépend de la compatibilité des partenaires selon leurs hormones dominantes. Ainsi, les « chercheurs » n’ont presque jamais de relations stables. Et les « dirigeants » ne se marient pas avec les « diplomates ».

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »